Blog du loufoque des Templiers de rire   Retour accueil  

Bienvenue sur ce blog
d'un "fada" de
Saint-Raphaël France(83)


Plusieurs méthodes sont à votre disposition pour visualiser et recevoir les infos dans les favoris de votre navigateur Internet grâce à ces 4 liens ci-dessous:

RSS Titres seuls
RSS Commentaires seuls
ATOM Titres seuls
ATOM Commentaires seuls


Profil Facebook de Jean-Pierre Malmaturo


Ci-dessous quelques saintes maximes que n'aurait pas reniées Jacques Vessid le créateur et rédacteur de l'almanach Vermot, ce grand maître du calembour loufoque.

Je vous laisse admirer ci-dessus l'accord du participe passé au complément d'objet direct placé avant le verbe avoir ! Très classe...! Non ?
Et en cas de doute, vous pourrez toujours revenir ici pour réviser discrètement cette règle grammaticale parfaitement loufoque et cependant strictement exacte.


Quand une loufoque rit...
sa rate se dit latérale.
Quand une loufoque rit...
les sots pleureurs perdent une feuille.
Quand un loufoque a un franc succès...
il n'a que 0.15 euros
Quand une loufoque rit...
alors le vélo solex...
Si les loufoques rient, les canards des îles aussi...
Pour recopier le grand titre de ce blog...
Gagnez du temps, écrivez "Blog JPM"




-->

*Fada en provençal :
Une personne en relation avec les fées. Au dico "un peu fou, niais", mais moi je préfère penser "rêveur, distrait".
Un fada ce n'est pas un fou, simplement un personnage planant dans "un ailleurs", mais en fait...
Un peu fêlé tout de même !

Au féminin "Fado"= Fée.
Ex: "Le Viaduc des Fades"
de l'ingénieur Félix Virard en Auvergne.
Oc: "Lou Viadu dei Fado" Merci d'aider à sauver cet ouvrage remarquable et si joliment nommé


Rédacteur jpm

Edition du lundi 4 mai 2015

Fin d'Ă©pisode


À Saint-Raphaël a été créé en 1996 une "Commune libre des Templiers".
Dans ses statuts figure Ă  l'article 2 : But
"Cette association est une association de loufoquerie créée dans le but de dilater la rate de ses concitoyens. Elle animera la vieille ville de Saint-Raphaël afin que retentissent le rire et les flonflons de la fête. Cette association n’a aucune connotation politique, philosophique et religieuse."

Un quinzaine de loufoques animaient avec bonheur cette commune libre, et je suis très heureux d'avoir participé à ses activités dès le début.
Au fil des ans les compagnons loufoques se sont progressivement "sérieurisés" au point que toute idée nouvelle loufoque, dont je n'en ai jamais été avare étant tombé dedans dans l'enfance, ont été systématiquement repoussées par ces sérieurisés ex déconnards qui en on même profité pour couper ce dernier terme en deux.
Ils se sont très vite au alentour de début 2012, chamaillés entre eux très fortement ce qui a fait que toutes les activités se sont éteintes et qu'ils sont restés chacun chez soi pour bouder et ruminer en tentant de trouver des coupables. Ils n'ont même pas eu l'idée de se regarder dans une glace.
Je m'étais bien sûr protégé de ces sérieurisations en m'abstenant de toute idée nouvelle me contentant de rester en observateur.
Suite à une absence de réunion pour colères internes de plus de sept mois, j'ai donc convoqué une autre assemblée générale extraordinaire pour annoncer ma décision d'en devenir Président et de créer quelques nouveautés. Ce qui fût fait, mais après deux ans d'activité et non soutenus par les précédents qui avaient décidé le comportement de "pas sérieux s'abstenir", j'ai re-convoqué un assemblée générale qui s'est déroulée le 30 avril 2015, pour dissoudre cette association et faire profiter à une autre association traditionnelle et sérieuse du local des biens et des actifs et des passif. Ce qui fut fait ! fermez le ban !

La Loufoquerie statutaire a disparu de Saint-Raphaël.
D'ailleurs ici même j'écris de façon sérieuse mais mes loufoqueries solitaires, elles, se maintiendront qu'on se le dise !

Edition du lundi 6 juin 2011

Immersion dans l'infini...tif !


Mon journal du matin continue de me faire frémir...
Il va falloir un jour organiser des cours de participe passé et d'infinitif à nos journalistes.
Ici un cas représentatif, où notre journaleux(se) (Maïva D.O.) nous relate que nous recevons des jeunes correspondants italiens de Naples, pour leur permettre de progresser dans la langue française...
Hé bé ! Avec ce bel exemple, c'est pas gagné !

...Lire la suite

Edition du jeudi 17 mars 2011

Un train peut en cacher un autre


Il en est un qui se frotte les mains depuis le tsunami du Japon...

...Lire la suite

Edition du mardi 22 fĂ©vrier 2011

Haro sur les baudets


La magistrature, les polices, les douanes, les avocats : Tous en effervescence sur le cas des muletiers espagnols

...Lire la suite

Edition du samedi 19 fĂ©vrier 2011

Il s'en passe à Fréjus !


1 - Trois étrangers transportant 1kg3 de cocaïne, sont remis en liberté...Presque sur le champ !
2 - Les gens du voyage, récidivent encore, occupent les parking d'une grande surface. Délogés, ils bloquent la circulation puis envahissent des terrains privés.

...Lire la suite

Edition du vendredi 11 dĂ©cembre 2009

La dette ? Quelle dette ?


Hein ?? De quoi ?? C'est Ă  quel sujet ??

...Lire la suite

Recherche