Bientôt deux ans que rien n'a été publié sur ce blog, et pourtant ! Tant de choses à dire et si peu de gens qui s'y intéresseraient...

La majorité des français, (les autres: je connais pas ! les français: je connais plus !) est embourbée dans ce que tous continuent d'appeler "la crise" alors qu'il suffirait de se bouger d'un petit chouïa pour avancer.

Mais se bouger consisterait déjà à couper ses ordinateurs, éteindre sa télé (environ 4 h/j en moyenne), couper sa cuisinière, arrêter de dire ou de faire du mal de ses voisins, des jeunes, des politiques etc. La "crise" qui n'en est pas une, est un aboutissement logique de nos méthodes, de notre constitution, de nos formations et de notre fiscalité. Il y a certainement encore bien plus de raisons...

Cet état de crise permanente, nous conduit, comme pour les chevaux, à resserrer nos œillères, ne voir qu'avec la vision la plus étroite possible et donc ne discerner que ses propres besoins internes en se foutant de tout le reste ;"j'ai faim j'ai soif j'ai pipi j'ai caca j'ai faim j'ai soif, j'ai pas de sous je suis fatigué, mon conjoint m'énerve" etc. (des mammifères quoi !)

Dur dur d'ouvrir les yeux ! Mais pour voir quoi ?
  • On a un prĂ©sident Ă  90% de rejet de ses concitoyens après moins de deux ans
  • On a un PrĂ©sident fagotĂ© comme l'as de pique Ă  la tĂŞte d'un pays rĂ©putĂ© phare de la mode
  • On a un pays dont le monde entier maintenant rigole, et presque plus sous cape
  • On a une Ă©pouvantable dette d'environ 40.000 Euros par foyer fiscal = deux belles voitures routières neuves
  • On a une politique et une gestion qui dĂ©sarçonne et pĂ©nalise toute vellĂ©itĂ© d'action.
  • On a des politiques qui ne font que voler notre peu d'argent et qui ne s'ingĂ©nient et lĂ©gifèrent qu'Ă  nous racketter
  • On a des politiques qui ne font que se battre entre eux sans voir le(s) tsunami(s) qui se prĂ©pare(nt) Ă  nous balayer
  • On est devant de grands dangers, comme l'expansionnisme fourbe et brutal de la Russie et maintenant, dĂ©jĂ  bien prĂŞt, l'intĂ©grisme totalitaire d'un "État Djihadiste" sans nationalitĂ©
  • On a une planète qui nous donne de vrais signes de malaise avec nos "immenses gâchis" (mots de Nicolas Hulot)
  • On a une planète qui durera toujours, mais pas l'humanitĂ©, qui elle, s'empoisonne consciencieusement Ă  petit feu
  • On a un empoisonnement qui s'amplifie bien plus vite que prĂ©vu
  • On a une dette qui s'amplifie bien plus vite que prĂ©vue
  • On a la Dengue et le Chikungunya Ă  nos portes et maintenant l'arrivĂ©e imminente de la terrible Ebola dont nous sommes encore totalement dĂ©sarmĂ©s
  • Etc. Etc.
Au secours !

Si je n'écris pas depuis près de deux ans c'est peut-être bien parce que je me suis agité à faire ceci cela dans mes diverses associations pour créer modifier et faire avancer et que mes activités totalement généreuses et bénévoles envers les autres ne fait et ne crée qu'une seule et quasi unanime réflexion "qu'est-ce qu'il a celui-là à nous emmerder" ou "mais pour qui il se prends à nous donner des leçons"
En conclusion :
Les gens que je côtoie et à qui je donne sans compter, ne comprennent absolument rien à ma démarche et que tout ce que je peux dire pour tenter de les faire progresser n'est pris qu'au premier degré, c'est à dire considéré comme un reproche personnel proféré méchamment
Tous ces gens ne veulent en fait qu'être coucounnés, félicités, complimentés, remerciés, admirés, adulés alors que je ne me conduis avec eux que comme un impitoyable tyran, et, bien sûr comme tout tyran, illégitime
Et ça : C'est le comportement résultant de la "crise". Tout est devenu amère acide infect déprimant et que le sucré est désormais le seul besoin essentiel monumentalement ressenti.

Et moi ? Dois-je me conformer au système et ne plus m'occuper que de moi-même alors que je suis encore plein d'idées et d'énergie ? Deviendrais-je comme la Vénus de Milo ???
Elle au moins, il y a belle lurette que les bras lui sont tombés !