Mon propos me vient d'une publicité que je viens de voir sur mon journal du matin en dernière page.
On y voit un escalier très "design" qui dessert une mezzanine, conçu avec des idées modernes et recherches artistiques et techniques.
Mon réflexe de technicien, me fait immédiatement analyser la méthode de tenue de l'ensemble. L'ensemble des marches en bois sont partiellement scellées d'un côté dans le mur porteur, et de l'autre sont assemblées entre elles par des intercalaires en minces tubes (inox?) vissés, ces intercalaires avec des prolongements toutes les deux ou trois marches se fixent à une rampe en bois lamellé qui elle, est aussi fixée au niveau mezzanine par le même système de tubes métalliques. En fait cet escalier est autant porté que porteur.

Pourquoi les romains dans le titre ?
Ce qui soulève ma remarque, c'est que cet escalier autant très beau, que très technique qu'artistique, qu'innovant, que génial, que moderne, et que je ne sais quoi encore.....Il n'est certainement pas fait pour durer autant que pourra durer la maison dans laquelle on va l'installer. Je ne lui donne à priori pas dix ans de service avant qu'il ne commence à se déglinguer, et que par manque de surveillance de la part des utilisateurs qui eux ne seront pas forcément des techniciens, il ira se détériorer rapidement et devenir branlant puis dangereux. Cependant je ne doute pas du tout qu'il n'ait été soumis à de multiples contrôles, tests en tous genres, et qu'il a ainsi obtenu qualification, labels et certifications et récompenses à l'appui. Pour ma part, je pense que tout neuf, en poussant sur la troisième ou quatrième marche, il bouge déjà !
Et puis de toute façon, à terme on pourra sans difficulté majeure le démonter, le jeter et en mettre un autre ! Est-ce le but ?
Mais quel bel escalier !


Mais ce n'est que mon humble avis, et je me demande :
Mais où sont donc passés les Romains ?