Quelle chance nous avons ! La ville de Saint-Raphaël, selon les statistiques officielles, a vu sa population augmenter de 5% depuis 2005. Elle est passée de 33170 habitants à 34867 au 1er janvier 2012. La municipalité s'en réjouit car (Lu dans Var-Matin je ne fais que recopier !) cela fait du bien aux finances puisque la dotation globale de fonctionnement, (quès aco !) une partie de la contribution financière de l'état pour le budget de la ville (??) pourrait être revue à la lumière de cette hausse démographique. (Je continue la copie) Cette augmentation favorise également les ratios de la ville concernant l'endettement par habitant et tous les coefficients sont améliorés. (Fin de la copie). On se sent mieux hein !

Moralité: Les grands dirigeants de la ville se réjouissent donc de ces nouvelles données qui sont présentées en fait comme un droit officiel d'augmenter l'endettement général. Et "vas-y que je te construis de nouveaux immeubles, et allez-y faites nous des enfants, et allez-y, venez habiter chez-nous...!!! Et toujours personne de se plaindre d'être obligé de subir la surpopulation de la ville, de rester coincé dans les embouteillages toute l'année, de ne plus avoir de possibilité suffisante de parking ou alors en payant le prix fort et touti quanti

Et les financiers de se frotter les mains puisque c'est légalisé d'emprunter encore plus pour gérer. Et comme les taux d'intérêt ne vont plus tarder d'augmenter malgré nous, les financiers s'en tapent déjà sur les cuisses !

Les parkings de la ville ? Certes nous bénéficions de la première ½ heure gratuite ! Mais en fait par le biais de l'emprunt, qui bien sûr sera porté à notre déficit personnel, nous payons le droit d'avoir la possibilité de payer les infrastructures, qui nous donneront le droit de payer nos stationnements. En plus bref, nous payons pour avoir le droit de payer ! Et les dirigeants de se gausser en déclarant en public que ces investissement ne coûtent rien à la ville mais qu'au contraire ils vont en augmenter les recettes municipales ! (On se sent de mieux en mieux dans notre ville n'est-ce pas ?)