Exemple concret :
Je viens d'acheter un ceinturon en cuir. Pour percer et ajouter un trou pour l'ajuster à ma taille, voici les hypothèses de mon raisonnement :
  • Quand je mesure du dernier trou Ă  son voisin, cette distance très courte va me donner un coefficient de marge d'erreur Ă©norme, il me faut donc procĂ©der autrement pour gagner en prĂ©cision.
  • Ce ceinturon est perforĂ© de 7 trous pour passage de l'ardillon (donc 6 intervalles)
  • La distance entre l'axe du premier et l'axe du dernier trou est de 15cm (ou 150mm). Faisons comme si 150 n'Ă©tait pas divisible par 6, j'ai donc besoin de recourir Ă  une règle de trois pour trouver la position exacte après le 7ème intervalle que je veux ajouter.
Naturellement cette hypothèse est si simplette que tout le monde (ou presque va immédiatement trouver la bonne formule (sauf certains !)
Exemple 1 Exemple 2 
150 X 7
6
 = 175        150 X 6
7
= 128,6
Si je place ma mesure en tête de la règle de trois, mettre quoi en diviseur et quoi en multiplicateur ?? Bien sûr qu'il y a un truc infaillible pour ne pas se tromper et qui est tellement évident que l'on se demande pourquoi tant d'érudits, tant d'enseignants se sont plantés pour nous l'enseigner avec autant de phrases, de paraphrases et de mots hermétiques qu'ils en ont bloqué plus d'un !