Une poubelle qui envoie des SMS quand elle est pleine 05.05.2011 Elle s'alimente à l'énergie solaire, compacte les déchets et envoie un SMS lorsqu'elle est pleine: la poubelle du futur est testée depuis un peu plus d'un an en banlieue parisienne.

A Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), quatre de ces poubelles ont été installées autour de la place du marché, entourée de terrasses de restaurants et proche d'un grand fast-food. "On était confronté à un problème insurmontable de nettoyage", reconnaît le maire Emmanuel Lamy (UMP), interrogé par l'AFP.

Les poubelles habituelles débordaient et les marches du parvis, lieu de rencontre apprécié des jeunes, étaient jonchées de papiers, d'emballages et de petits déchets.

Contactée par l'équipementier français Plastic Omnium qui installe cette poubelle innovante, la municipalité a accepté le test et le résultat est "probant" à plus d'un titre, selon le maire.

Fonctionnant grâce à l'énergie solaire fournie par le panneau sur le dessus du conteneur, un moteur à l'intérieur du bac compacte les déchets, un exercice qu'il peut renouveler jusqu'à cinq fois.

"Dans le bac il y a un détecteur avec un petit laser qui mesure le niveau de remplissage. Dès qu'un certain niveau est atteint il déclenche le moteur pour le compactage", explique à l'AFP Michel Kempinski, président de Plastic Omnium Environnement.

"Après la 5e fois, il déclenche un SMS pour prévenir les personnes chargées de la collecte et comme le dispositif est géolocalisé, on sait quel élément a envoyé le signal. La camionnette peut passer pour vider la poubelle", ajoute-t-il.

Pour les techniciens chargés de la propreté de Saint-Germain-en-Laye, le système entraîne trois fois moins de tournées de collectes dans le quartier du marché. Un progrès appréciable dans les efforts de réduction de la consommation d'énergie entrepris par la commune.

"On envisage d'étendre le dispositif à la place du château" proche de l'arrivée du RER, autre lieu très fréquenté, note encore le maire.

Selon l'équipementier, Cannes se prépare à tester la poubelle du futur, de même que Toulon et Luchon (Haute-Garonne).