Quand on est milliardaire (moi je n'en suis pas mais j'imagine) on prend très vite l'habitude pour se maintenir et pour gagner encore plus, de s'organiser soit par bourse, soit par entreprise interposée, soit par le jeu et la spéculation (bourse, jeu et spéculation deviennent rapidement synonymes) de récolter des revenus indirects sans avoir à transpirer soi-même sous le harnais. Le milliardaire ne vend alors aux autres que sa prestance, sa sagacité, son image et son bagout pour arriver à ses fins et les conditionner à œuvrer pour ses propres dividendes.

Pourquoi voudriez-vous qu'un milliardaire se crève la paillasse en musculation, entraînements et souffrance alors qu'il a en main la possibilité de tout avoir à moindre effort physique, et aussi les plus jolies femmes.....

C'est bien pour ça que ce 2 à 0 perdant, ne peut qu'être salutaire à nos milliardaires français vêtus de bleu.

Le seul qui m'a paru ne pas être milliardaire (enfin pas encore !) c'est Ribéry qui sort encore ses tripes de façon spectaculaire. Les autres...Cool coll...Je tripote le ballon, mais où en est donc la bourse ? Le plus milliardaire à mon sens a été Anelka, avec toujours un retard dans l'exécution, à croire qu'il était frappé du syndrome du troisième âge ! Pouf pouf pouf, attendez-le, il court...

Mais bien sûr, j'exagère toujours !.......Surtout quand je dis que le foot n'est en fait au départ, qu'un jeu de ballon....