En principe, cette expérience était démontrée et expliquée au niveau de la 6ème.
Est-ce encore le cas aujourd'hui ?

Voici un verre d'eau presque plein (ou au moins à moitié).


Couvrez avec une feuille de papier.


Maintenez le papier de l'autre main.
(les poils sur le dos des mains ne sont pas obligatoires, mais normalement interdits à l'intérieur)


Sans lâcher retournez l'ensemble.


Et maintenant enlevez la main qui maintient le papier.

C'est magique, le verre ne se vide pas. Explication ?

La feuille de papier, reçoit la pression atmosphérique (environ un Kg/cm²) alors que le liquide ne peut pas la recevoir enfermé qu'il est dans le verre qui est devenu étanche avec la pression sur le papier. La seule pression reçue par le liquide est celle transmise par le papier, l'eau est donc maintenue vers le haut par cette pression. Le papier se comporte comme un bouchon.
Pour que cette expérience rate, il faudrait que le poids de l'eau soit supérieur à la pression totale reçue sur la surface de papier appliquée au verre.

La surface de ce verre de 6cm de diamètre, reçoit selon la formule bien connue pour le calcul de la section, Pi*R² soit : 3.1416*3*3= ≈28 cm². Comme chaque cm² reçoit 1 kg de pression atmosphĂ©rique, et que le litre d'eau pèse 1 kg, il faudrait donc que ce verre de 6 cm de diamètre contienne environ 28 litres d'eau, pour que le papier laisse fuir le liquide.

Élémentaire non?

Pour les puristes qui voudraient démontrer le "ratage" à 28 litres d'eau, il leur suffit de trouver un verre de 6cm de diamètre qui contienne 28 litres. Cette capacité de 28 litres correspond à un verre de 100 cm de haut......
Pour des diamètres plus élevés, pour la bonne tenue, il faut utiliser une matière plus rigide mais suffisamment souple pour remplacer le papier.