Cela fait plusieurs mois que ça dure, une publicité télévisée insistante qui passe x fois chaque jour aux heures de grande écoute, et qui commence d'ailleurs à nous casser les pieds. Chez certains je suis sûr que la douleur se situe à une altitude un peu plus élevée.

Sans la citer vraiment, la société "voitureVitreRépare", nous explique cet impact dans notre pare-brise qu'ils peuvent nous réparer rapidement à domicile et qui de plus est gratuitement.

Première réflexion, une telle publicité, assénée avec tellement de constance, doit coûter une somme considérable, mais comme le service réparation est gratuit, le bénéfice escompté par l'annonceur se situe donc ailleurs.

Deuxième réflexion, à qui peut donc profiter cette pub ?
Une simple recherche Internet avec "réparation pare-brise" nous donne une liste sans fin de sites du type:
  • www.Carglass.fr/Pare-Brise RĂ©paration ou remplacement
  • reparautos.com RĂ©parez vous-mĂŞme votre pare-brise
  • www.Norauto.fr/Pare-brise RĂ©paration et remplacement
  • www.franceparebrise.fr/
  • www.vitroplus.com/reparation.html
  • www.mondialparebrise.fr/reparation.htm
  • www.sud-pare-brise.com/
  • pare-brise.tripod.com/
  • www.interparebrise.com/Reparation-d-impact
  • etc.etc.etc....................
Troisième réflexion : Si on tient compte du nombre de véhicules qui circule rapporté au nombre de pare-brise à réparer ou remplacer dans leur vie de véhicule, cela ne représente pas un si gros marché que ça, d'autant plus que le nombre d'entreprises qui traitent ce sujet sont archi nombreuses sur le marché, chaque garagiste pouvant mener à bien cette opération. Cette publicité n'est donc pas là pour rendre un service aux usagers des véhicules impactés puisqu'ils n'ont aucun mal à trouver un réparateur à proximité.

Quatrième réflexion, si ce marché n'est pas aussi grand que ça, vu la dépense engagée en publicité, c'est qu'un autre marché se cache derrière !

J'en arrive à ma conclusion logique : Je veux bien admettre qu'il y ait une guerre d'entreprises qui se battent pour rafler des ouvrages, mais ici je pense que le gâteau escompté, me semble être plutôt celui des assureurs (associés?) pour que l'assurance bris de glace (certainement réévaluée en cours de route), martelée par cette pub à la façon d'un lavage de cerveau, devienne obligatoirement et aisément souscrite, pour "tous les véhicules" et c'est bien là un chiffre intéressant à réaliser en toute quiétude, par les beaux messieurs qui plus haut, tirent les ficelles.

Une dernière observation : La pub ne parle de l'assurance, qu'au moment de la gratuité de la réparation (qui limiterait le nombre de remplacements) pour nous démontrer leur bel altruisme.

Encore des idées loufoques de ma part bien sûr !