La manière hélas la plus répandue, consiste à brûler soi-même les rémanents. Une fumée âcre "embaume" les lotissements. les journées encore froides et sans vent sont une incitation à l'écobuage et au brûlage. Dans cet air froid les fumées bleues au ras du sol s'étalent en couche telles des brumes matinales.

Et si vous utilisiez un broyeur ?? que des bénéfices !! :
  • Pratiquement plus de manutention des dĂ©chets.
  • Gros gain de temps.
  • Plus de risque de reprise de feu quand le vent se lève (Lisez donc les journaux!).
  • Plus de fumĂ©e.
  • Plus d'odeur.
  • Le linge sur les fils d'Ă©tendage, se parfume aux huiles essentielles.
  • Le broyat aux pieds des plantes formera une couche protectrice qui ralentira l'Ă©vaporation.
  • Moins de mauvaises herbes.
  • Production de compost.

Ce modèle de chez "Gardena" appelé "silencieux" car il broie par écrasement, est très pratique et robuste, il vous suivra au cours de l'avancement de votre ouvrage. Il avalera sans difficulté les branches jusqu'à quatre centimètres de diamètre.

Ce broyeur sur le site "Plantes-et-jardins.com"