Nous entendons souvent : Ceci est bon pour la planète, cela est mauvais pour la planète....
C'est vrai ? C'est faux ?
La planète se moque bien de devenir chaude, froide, acide, basique, liquide, solide, gazeuse et quoi d'autre encore ! Atmosphère comprise, elle pèsera toujours le même poids, la même masse dans la galaxie et l'univers, elle continuera de tourner autour de son soleil durant des milliards d'années.
Ne pas oublier, que dans la nature, "rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme" ! Il y a eu ce précédent: les dinosaures, disparus pour ne pas avoir su s'adapter, serait-ce au tour des humains ? Ils ont en plus l'argument extraordinaire de créer eux-mêmes le monde dans lequel ils ne pourront en aucun cas s'adapter...et tout ça avec le suprême alibi du progrès technique pour donner le bonheur aux hommes...mais lesquels ??
Combien de temps encore ??
Avez vous remarqué que ces derniers temps, les savants les uns après les autres nous affirment que le réchauffement est encore plus rapide que prévu, que le niveau des mers monte encore plus vite que prévu ! tout dernièrement l'un d'eux nous affirme même que le réchauffement, comme la montée des eaux ne sont pas les problèmes les plus importants, nous sommes capables de nous y adapter, par contre les disparitions d'espèces de la faune et de la flore, elles, sont irréversibles et catastrophiques. Nous allons devoir nous passer de toutes les formes de plantes médicinales qui disparaissent dans les déforestations industrielles, et de toutes sortes d'insectes dont bien sûr les abeilles pollinisantes, de toutes sortes d'animaux, de toutes ces choses qui permettent la vie des hommes. La liste est longue de ce qui se passe actuellement sous nos yeux aveugles...S'ils sont quelques uns à discerner, les humains ont de moins en moins le sens de la collectivité, chacun avec la même obstination que le bousier qui roule sa boule à reculons, ne se concentre que sur lui-même, son petit confort immédiat sans se préoccuper de l'environnement.
Il fut un temps où le général péremptoirement disait: "Les français ?! Des veaux !". Ils ont bien grandis depuis...et encore, les veaux, eux, avaient encore tous leurs attributs.
Il ne s'agit bien sûr ici que d'une bouteille à la mer...